Accueil Sommaire du dossier Septième chapitre Huitième
barre de navigation


7. Le passage sur les ondes


• La perception

              En Belgique, 237 radios se partagent les ondes. Les bases de perception diffèrent selon leur taille et statuts. Pour les radios qui bénéficient d'une dotation publique (subsides) et de rentrées publicitaires, la perception tient compte de ces deux ressources. Pour les autres dont les revenus proviennent principalement des rentrées publicitaires, c'est sur cette base que s'effectue la perception. Les grandes radios (publiques ou privées) doivent envoyer une play-list quotidienne de leurs émissions, tandis que les plus petites radios enverront la play-list d'un seul jour choisi dans le mois.


• La répartition

              Pour établir la clé de répartition entre les groupes, différents facteurs sont pris en considération :
  • La durée de l'oeuvre

                  Il s'agit de celle qui figure sur le programme remis à la SABAM par l'organisme de diffusion.

  • Le genre de l'oeuvre

                  Un nombre de points lui est attribuée en fonction de son genre : de 40 pour la musique sérieuse pour orchestre symphonique (sic!) à 10 pour la musique folklorique. La musique légère (rock, variété, ...) vaut 15 points.

  • Son utilisation

                  On attribue à l'oeuvre un coefficient selon son utilisation:
    • 0,25 pour la musique de fond accessoire (tapis musicaux lors de mire, jeux télévisés, ...).
    • 1 pour la musique de fond nécessaire (jingles, habillage de chaîne, musique de spots publicitaires, de reportages ou de documentaires).
    • 3 pour la musique d'avant-plan qui fait objet de toute ou partie, de l'émission.


                  Le nombre de points attribués à une oeuvre est obtenu en multipliant le produit de la durée de l'émission et du nombre de points correspondant au genre de l'oeuvre par le coefficient du genre d'utilisation.


barre de navigation