Samedi 7
décembre
2019
20h
Nah
Old Painless
Osica
▬▬▬▬▬
✖ NAH ✖
▬▬▬▬▬

Faut il encore présenter Michuul Kuun aka NAH ?
Sa musique échappe aux styles conventionnels et aux classifications (Punk?Hip Hop? Jazz barré?) et dégage une puissance sonore intense qui sort de sa batterie et d'une poignée de samples.


▬▬▬▬▬▬
✖ OSICA ✖
▬▬▬▬▬▬

Vraiment ? Eux aussi il faut encore les présenter ?
Fondé en 2008, Osica manie avec des doigts de fée les syntés modulaires et autres circuits bending, pour créer, en live, l’éternel recommencement d’une techno-acide aussi intelligente que dansante.
Son but est de créer une musique électronique audacieuse, énergique et des visuels spontanés grâce à des machines. Une vraie performance, assez impressionnante, qui invite nos pieds à bouger autant que nos neurones à s’émerveiller.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
✖ OLD PAINLESS ✖
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Old Painless, créateur de noise expérimentale, a tranché. Ce sera la force brute plutôt que la subtilité, à la façon du sergent Blain Cooper et son mini-gun M134 favori, dans « The Predator ». Seuls quelques singles ont fait leur apparition en ligne, faisant ainsi d’Old Painless un producteur aussi rare que sombre. Sa musique et sa photographie mélancolique (pensez chevreaux mignons) témoigne d’une association de violence enragée et de sensibilité explicite, véritable rappel des grands noms du noise-hop, tels que Death Grips et Ho99o9. Il ne reste plus qu’une chose à dire à propos de Old Painless, et à propos du noise-hop en général : sa puissance brute se savoure en live.


▬▬▬▬▬▬▬▬
✖ Les Amants ✖
▬▬▬▬▬▬▬▬

Les deux amants se rencontrent en mars 2019, lors d'une résidence de création d'un groupe à quatre, qui se nommera plus tard "Nuits", découvrant durant ces jours des affinités exceptionnelles, à explorer, à faire briller, avec Les Marquises dans un premier temps, trio à deux têtes de noise exploratoire entre accordéon et percussions et craquements de vinyles et puis des heures de discussions et d'échanges d'idées et d'influences et de découvertes, idées et influences qui mèneront au souhait d'une version plus massive et puissante et pulsionnée, qui s'appellera Les Amants, parce que Jacques.
Influences: Venetian Snares (même si inatteignable): Dillinger Escape Plan (même si prétentieux); Jacques Brel (même si Maurane en est morte)


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Gratuit pour les membres de Subbacultcha Belgium
 
8€

Org. : ZoneConcerts