Vendredi 5
avril
2019
20h
Mysthic Sunship (dk)
Oozing Wound (us)
Ghold (uk)
When Birds Hunted Horses
Mythic Sunship (dk - El Paraiso)

Ces jeunes geeks danois (amateurs de jeux vidéos), encore inconnus en 2018 lors de leur passage remarqué dans diverses salles Belges, reviennent en 2019 parré d'un nouvel album chez El Paraiso (label de Papir et de Causa Sui) appelé tout simplement "Another Shape Of Psychedelic Music".

Un excellent opus instrumental space rock heavy blue teinté d'incursions jazzy. Les danois feront un détour par La Zone avant de rejoindre Tilburg où ils joueront pour le Roadburn Festival. Attendez vous à des solo guitare en cascades et des montées en puissance dignes d'Electric Moon et de Colour Haze themself.

Oozing Wound (us - Thrill Jockey)

Le trio thrash grunge le plus cool de Chicago est de retour à la zone. Oozing Wound revient auréolé d'un quatrième album paru chez les très diversifiés Thrill Jockey Records.

Pour ceux qui étaient là à La Zone en 2015, le style d'Oozing Wound n'a pas évolué d'un poil, si ce n'est un gain de puissance encore plus efficace et ébouriffant qu'au début. Bref, une groupe taillé pour La Zone, distributeur de tatanes par des riffs au groove surpuissants. Imparable!

Ghold (uk)

La surprise du chef, c'est que les américains tournent avec les excellents Ghold. The groupe de doom anglais, certainement l'un de plus efficace après Conan.

Le trio, bien que surpuissant, n'hésite pas à incruster du drone et des séquences plus expérimentales dans leurs compositions, donnant un aspect mystique et occult à leur show. La preuve en est avec l'excellente et dernière galette "Stoic", paru sur le label de Bong, Rituel Productions. Par ailleurs, la batterie impressionne par son allure de monolithe monumental. Soyez en sur, Le temps de ce set, La Zone prendra des allures de cathédrale du doom.

When Birds Hunted Horses(Liège - sludge noise)

It’s was a time when the birds hunted horses… ou l’histoire d’un jeune groupe rien qu’avec des vieux.
WBHH est la rencontre entre David Caryn (Goat Vomit, Luik), Julien Bockiau (ULTRAPHALLUS, Ramon Zarate), Henri Gonay (Même Les Oiseaux Puent, Some Tweetlove) et leur chanteur charismatique Laurent Van de Wiele (légende de la scène punk liégeoise, bien connu de tous de Groningen à Tombouctou).

Si entre Some Tweetlove et Goat Vomit il y à la voie lactée, le lien qui relie nos 4 volatiles adeptes de soja chevalin, est un gout prononcé sur la lourdeur absolue et les histoires horrifiques où les Goblins sont torturés par des adeptes du sludge.
WBHH c’est ton disque de Black Sabbath rayé sous une grosse couche de noise.
 

Ghold
10€

Org. : SilenceLess & Mental