Vendredi 1
novembre
1991
20h
Bulletin complet de novembre
INFOS...INFOS...INFOS...INFOS...

D'enfer, l'inauguration!
Au propre comme au figuré. Plus de 450 personnes ont défilé au cours de la journée.
Beaucoup de bons souvenirs pour beaucoup de monde.
Pour la suite,cela a été moins évident. Nous avons du annuler le premier concert (split du groupe).

Ensuite les Davy Jones Locker (fr) se sont désistés (pas très claires, leur(s)raison(s).) Heureusement, les Hems (fr) les ont avantageusement remplacés.
Le troisième concert a du être modifié en dernière minute pour cause de maladie de Jaywalker (ch).

Pour le vendredi 8, nous avons arrangé également un concert au dernier moment. Dommage pour Kill The Thrill (fr) qui aurait vachement mérité un plus gros public. À ces 2 concerts, il n'y a pas eu 50 personnes, ce qui fait que nous avons perdu du fric, les groupes aussi.

Heureusement, le concert des Bad Preachers et Slugs a réanimé la flamme vacillante de certains. Il y avait beaucoup de monde et l'ambiance chouette. Mais on se rend compte que pour amener régulièrement du public, ce n'est pas évident. Allons nous devoir supprimer les petits concerts pour se limiter aux groupes déjà connus ?

Découvrir de nouveaux noms, de nouveaux sons ?

Pour l'heure, nous allons essayer d'améliorer notre promo car on se rend compte qu'en fait peu de monde connait la salle. Mais comment faire une promo à plus grande échelle avec des petits moyens (et ce pour maintenir notamment le prix d'entrée le plus bas possible )? Il faut, à notre avis, créer un vaste réseau de relais (zines, assos, individus, etc.) et mieux utiliser les médias afin de répercuter le plus largement possible nos activités. C'est là dessus que l'on va mettre le "paquet". Alors si vous voulez nous aider, contactez nous !! Si vous voulez des affiches, tracts, si vous connaissez un endroit (café rock, disquaire, boutique, etc.) où on peut afficher,etc. FAITES-LE NOUS SAVOIR! SORTEZ DE VOTRE RÔLE DE CONSOMMATEUR PASSIF !

Et la suite ?
On a perdu du fric (pas beaucoup) mais cela nous sommes prêt à le refaire à la condition que d'autres concerts rapportent assez de blé pour compenser. Il faut donc alterner des groupes déjà connus, avec des découvertes, des styles différents mais nous espérons aussi que vous serez plus nombreux à vous "risquer" à découvrir ce que vous ne connaissez pas encore !?!? Vous constaterez aussi que les prix varient de 100 à 200 frs. C'est pas trop cher mais on a dû réviser le prix à la hausse pour certains groupes (frais de déplacement plus importants).
On organisera également chaque mois un tremplin-promo pour groupes débutants et/ou inconnus. Le premier de ceux-ci, c'est le samedi 14. C'est gratuit (pas les boissons).
Alors, on vous attend nombreux pour y découvrir Critic Smile (Bruxelles), Running Shoes (Virton), et Rise And Fall (Vielsalm).
Et le 24 décembre, venez "réveilloner" avec nous en compagnie des Binamés, Coton, Brochettes et Jeunes. Pour ce concert, réservation et/ou prévente.

Voici, pour vous aider un peu dans le choix des activités concerts que nous vous proposons, une brève présentation des groupes qui constituent la programmation de fin novembre et de décembre.

Sam 23 Novembre : Kagemusha est un groupe français, de la région de Lille, qui propose un style alliant rock, new wave et house music, en bref un band sur les traces de la vague "Manchester". À noter enfin qu'ils ont joué plus de 60 concerts en 2 ans. I.D. N'WAR, ou le nouveau fleuron liégeois de la chanson à texte . Sur un rock assez travaillé et très accrocheur, viennent se greffer des textes durs (parfois poignants, voire cyniques) d'un cruel réalisme. Ils chantent la...zone.

Dim 24 Novembre : Dog Faced Hermans sont écossais et habitent Amsterdam. Ils ont déjà probablement traversé toute la Belgique (plusieurs passages à Liège) comme ils se baladent depuis quelques années à travers de nombreux styles musicaux, du folklore (hispanique ou anglo-saxon) au hard-core, en passant par le jazz et l'expérimental. Honkies sont peut-être les petits frères de DFH. C'est un combo formé de 2 saxos, 1 trompette et une batterie. Ils sont essentiellement tournés vers l'improvisation. À voir de toute urgence.

Ven 29 Novembre : Scalpers (Liège) - Jet Boys (Bruxelles) concert rock'n'roll 7O's ► "High Voltage Party". Organisation "REAL COOL PRODUCTION".

Ven 6 Décembre : Green Day viennent des States où ils sont, parait-il, très populaires. Quant à leurs influences, on peut avancer sans hésiter le nom de Hüsker Dü. Ils nous envoient dans les oreilles un pop hardcore bien senti.
Mambassa Blous Band, on a eu l'occasion de les voir récemment en compagnie de 0ï Polloï et One By One. Ils sont du coin, mais nous font voir du pays en reprenant les MISFITS ou MUCKY POP à leur manière, dans un style plus "trashy".

Dim 8 Décembre : Levellers 5 (UK) - Purple Hands (Centre) - Sealane (Liège) ! concert pop "PERFECTO".

Ven 13 Décembre : Vortex n'est plus à présenter. Le groupe est depuis longtemps le leader du mouvement post-punk en Wallonie, mais s'est également taillé une bonne réputation dans plusieurs pays étrangers. À revoir bien entendu car Vortex reste toujours un des meilleurs bands en concert. Les Suppositoires sont 4 petits rebelles verviétois clairement engagés dans la cause anti-faf, non sans une note d'humour et un accent bien du terroir. Leur musique et leurs textes sont droitement inspirés de la vague alternative française, mais le style "Suppo" existe bel et bien. Venez vous en rendre compte vous-même!

Sam 14 Décembre : "TREMPLIN ROCK". Une fois par mois, trois jeunes groupes se produiront gratis, ce qui constitue pour eux une chance de se faire connaître du public.
Rise & Fall (Vielsalm) : dark wave aux multiples influences (N. Cave, Sonic Youth, ...)
Running Shoes (Virton) : rock'n'roll (Maniacs, D. SONIC,...).
Critic Smile (Genval) : variété-rock assez coloré, avec des textes en français, espagnol et anglais.

Dim 22 Décembre : A.C. Temple revient à Liège et ça va de nouveau faire des ravages! Guitares torturées pour une musique enivrante, voix tantôt féminine, tantôt masculine pour un des meilleurs groupes "indie" de Grande-Bretagne.
Bouées & Les Creux de la Vague sont l'introduction idéale à ce concert de A.G. Temple. On entre rapidement dans un monde de folie grâce à une musique coulée et saccadée à la fois, en harmonie ou en contradiction avec les vocaux d'un chanteur-acteur qui vous hypnotisera pour toute la soirée. Ce groupe verviétois est une véritable tornade de 10 m2. Accrochez-vous solidement !

Mar 24 Décembre : "Fêtons Noél!" avec Guy Betès & ses orchestres

René Binamé & Les Roues de Secours un sont déjà à leur 5ème passage à Liège en 1 an et demi, c'est tout dire sur leur renommée et leur popularité. Live, nos 3 Dinantais ne laissent rien au hasard. C'est fun, fou, mais pas fatigant!
Coton-Tige sont bruxellois. Grand groupe culte des 7O's, les Coton ont délaissé la formule du triple album pour celle de la K7 démo et sont aujourd'hui le plus humble des combos du la scène bruxelloise. Les textes seraient plutôt comparables au style rococo, tandis que les archéologues n'ont pas encore pu déterminer de quelle période datent les "instruments" dont les Coton ont fait usage.
Les Jeunes seront toujours jeunes! Vous découvrirez le titre qu'ils ont gravé sur le "single* "Fêtons...". Non, vraiment, s'ils n'existaient pas, il faudrait les inventer, avec leur b.a.r., leurs 2 grattes, leur basse et leur chant corrosif (Gemme la merde, d'ailleurs!). Attention, eux aussi sont bruxellois.
Les Brochettes, bruxelloises elles aussi, ne se mangent pas toute crues car elles ont également des arguments à faire valoir. Quoique moins connues chez nous que les 3 autres "tranches du gag(a)s" elles sont tout aussi savoureuses!

POUR DONNER VIE AUX MURS DE NOS SILENCES, TOUTES LES COULEURS SONT BELLES, MON POTE
Depuis quelques années maintenant, 'La Zone', c'est des actions sur le terrain, dans les quartiers; c'est des ateliers-théâtre, des spectacles, un vidéogramme, des reportages-photos, des groupes avec lesquels on vit un moment : créations multiples, éphémères parfois, qui aboutissent souvent, qui échouent quelques fois; c'est des décentralisations de créations artistiques qui tournent, à Mons, à Charleroi, à Bruxelles, à Namur, dans des Maisons de Jeunes, dans des écoles ... C'est aller à la rencontre d'un public, partager avec lui un moment, un évenement, un projet...
Mais depuis quelques mois, la Zone, ça devient aussi l'envie de faire vivre un lieu.
Un bâtiment où une équipe, des équipes bossent, triment, tapent à la machine, classent, rangent, s'organisent, nettoient, échangent des pratiques, des manières de voir l'action culturelle, l'alternative, la contestation des normes, des règles, des schémas, des modèles, des morales...

Une volonté commune de faire cohabiter, se rencontrer chez nous, en nos murs, des artistes, des publics, des cultures... Et si on ouvrait au premier une salle d'expo pour des artistes méconnus, pour des artistes amateurs, pour des peintres, des sculpteurs, des photographes qui veulent vivre une rencontre avec un public qui n'en a 'rien à foutre des galeries d'art', qui... Et si ou sous-sol, on ouvrait une salie de concerts pour tous ceux pour qui musique et chanson veulent dire autre chose que show-bizz, star-système, consommation passive, modes vestimentaires, mais signifient d'abord 'manières de vivre autrement', d'autres rapports humains ...

Et pour faire tout cela, et pour que d'autres le fassent, si on mettait sur pied du prêt de matos, des aides techniques pas chères, sans administration chiante, au service d'abord de ceux qui comme nous cherchent à développer les cultures oubliées, les projets alternatifs, la parole qui dérange parce qu'elle est authentique, parce qu'elle est émotion, parce qu'elle ne cherche pas à moraliser édulcorer, tricher, intégrer, castrer, séduire, ronronner, ...

'La Zone' en devenir, c'est tout ça, porté par des équipes autonomes, par des jeunes presque tous bénévoles et autodidactes.

Un combat de tous les jours, où il faut réinventer la coopération et l'échange. Un combat aussi pour faire reconnaitre l'action par les pouvoirs publics à sa juste dimension. Le défi, car c'est un véritable centre culturel alternatif qu'il s'agit de créer, qui rassemble autour d'un projet global commun, cohérent, autogéré, qui met la création artistique en relation avec une région, avec des populations, avec des cultures au quotidien...
 

Programme


Flyer de novembre

Org. : ZoneConcerts