Mercredi 5
avril
2017
20h
Ropoporose (fr)
Viva Cats
Honest House s’est fait plutôt rare cette saison, se donnant pour mot d'ordre de n’organiser que de gros coups de cœur.
C'est doublement vrai dans le cas de cette soirée aussi sonique que pascale!

Nous commencerons donc toutes griffes dehors avec les andennais de Viva Cats !
Des riffs ultra incisifs, de la disto chez la nana de gauche, de l’overdrive chez celle de droite, le tout bercé de textes hypnotiques spoken-wordés qui ne sont pas sans rappeler Enablers ou encore G.W. Sok. (The Ex). Last but not least, ce concert sera aussi l’occasion pour le groupe de faire vraisemblablement ses adieux à la scène, ne manquez donc pas ce moment précieux…

Pour ce qui est de la tête d’affiche - le duo français qui monte Ropoporose - voici quelques mots empruntés au webzine français Mowno qui devraient vous donner envie de venir découvrir leur nouvel opus, Kernel, foreign moons, dans votre cave préférée :

Le son et le style Ropoporose oscillent comme toujours entre différents penchants musicaux, mais en faisant cette fois-ci la part belle aux envolées pop (les somptueux ‘Moon’ et ‘None’) et autres rêveries sonores (‘Barking In The Park’, ‘Electric’). Le duo explore avec humilité et sincérité les terrains bien connus de Yo La Tengo (‘Skeletons’), voire même ceux de leurs homologues belges BRNS (‘Holy Birds’, ‘Faceless Man’). Bien évidemment les adeptes de la facette la plus noisy du groupe ne seront pas en reste. Les riffs lacérés et dissonants de ‘Guizmo’ rappelleront surement à certains la musicalité des canadiens de Ought, alors que les fulgurances soniques et bruitistes de ‘Spouknit’ ravivent quant à elles la flamme des indémodables Sonic Youth. Citons encore Blonde Redhead et Peter Kernel pour les influences, implacables.

www.mowno.com/disques/ropoporose-kernel-foreign-moons/
 

Viva Cats (photo de JP Daniels)


Ropoporose
7 euros – Free for ULg Erasmus students